Simulation portage salarial : comment calculer votre rémunération et vos charges ?

Simulation de revenu en portage salarial
Simulation de revenu en portage salarial

Après avoir longtemps hésité, vous êtes désormais séduit par les avantages du portage salarial et vous avez décidez de vous lancer ? Pour bien démarrer cette nouvelle aventure, vous devez prendre le temps de calculer le montant de vos revenus et vos charges. Cela vous aidera à mieux analyser votre projet, voir comment optimiser vos revenus et déterminer le tarif idéal à négocier avec vos clients. Simulation de revenu en portage salarial, comment ça se passe ? Salaire mensuel, frais de gestion, tarifs à pratiquer… explications sur le calcul de votre rémunération et vos charges.

Pourquoi réaliser une simulation de revenu en portage salarial ?

Outil très pratique, le simulateur de revenu en portage salarial est une solution que vous pouvez utiliser pour vous faire une idée des rémunérations nettes que vous allez pouvoir retirer de vos prestations. Utiliser cet outil présente donc trois principaux avantages :

  • tout d’abord, il vous permet d’anticiper le salaire net qui vous sera versé ; et ceci en fonction de votre chiffre d’affaires (CA)
  • ensuite, il peut être d’une grande utilité pour comparer plusieurs sociétés de portage salarial entre elles. Comme vous devez certainement déjà le savoir, ces prestataires n’appliquent pas tous les mêmes tarifs. La simulation pourra donc vous aider à voir l’impact de ces variations de tarifs sur votre rémunération
  • enfin, il facilite la fixation des honoraires d’un indépendant. À partir de votre CA annuel et ayant une idée de votre revenu ainsi que les charges et taux obligatoires, il vous sera plus aidé d’indiquer un tarif adapté à vos clients. À ce propos, il ne faut pas perdre de vue que les honoraires doivent être en accord avec la fourchette de prix pratiqué par d’autres experts de votre domaine. Sans quoi, vous pourriez avoir du mal à trouver des clients.

Les simulateurs de revenu en portage salarial sont des outils informatiques. Ils sont donc généralement disponibles en ligne. Cependant, certains fournisseurs donnent la possibilité d’y accéder sans avoir besoin d’être connecté à Internet.

Comment ça fonctionne ?

Nous vous le disions précédemment, les simulateurs de revenu en portage salarial sont généralement disponibles en ligne. Ils sont aussi souvent gratuits et proposés, la plupart du temps, par des sociétés de portage salarial.

Pour vous aider à avoir une idée de votre rémunération, l’outil réalise une estimation en temps réel sur la base d’un statut de salarié porté à temps plein ou sur le nombre de jours de travail souhaités. Par ailleurs, les cotisations sociales salariales et patronales de vigueur sont aussi appliquées, en fonction des paramètres que vous aurez à renseigner (CA prévisionnel, frais professionnels prévisionnels, etc.). Après avoir pris en compte tous ces éléments, le simulateur de portage salarial vous donne un résultat, rapide et clair, de votre revenu net ; sans oublier le détail des différents frais déduits.

Pour mieux comprendre, reprenons les différentes étapes du calcul :

  1. le simulateur se base sur le chiffre d’affaires hors taxes ; autrement dit, le montant total des revenus de vos différentes prestations chaque mois (sans la TVA).
  2. Si vous engagez des frais professionnels, ils seront alors déduits de votre CA, qu’ils soient pris en charge par vous-même ou par les clients. Grâce à cette déduction, vous n’aurez pas à payer de frais de gestion et de cotisations sur les montants engagés.
  3. L’outil va ensuite déduire de ce montant les frais de gestions prélevés par la société de portage salarial. Les prestataires dans le domine prennent habituellement un taux compris entre 3 et 10 % du CA hors taxes (HT). Certaines proposent également un abonnement mensuel fixe par mois HT.
  4. Passons maintenant aux cotisations. Ce sont elles qui financent la protection sociale qui vous couvre en tant que salarié porté. Il s’agit donc entre autres de la protection santé, chômage, de la retraite et tous les autres prélèvements de solidarité. En tant que salarié porté, il faut savoir que vous aurez à payer les charges sociales et patronales ; soit une moyenne de 45 % de votre CA total.
  5. Enfin, le montant de l’impôt sur le revenu prélevé à la source sera pris en compte pour vous aider à avoir une idée claire du montant du salaire que vous sera effectivement versé mensuellement.

FAQ sur le revenu en portage salarial

Quel salaire minimum en portage salarial ?

Si vous avez fait assez recherche sur le sujet, vous savez certainement qu’il y a un salaire minimum à respecter pour pouvoir exercer en salarié porté. Le portage salarial est en effet réservé aux professionnels pouvant facturer au moins 35 € de l’heure ou 250 € par jour. Ce salaire minimum a été défini par l’article 21.3 de la Convention collective de branche des salariés en portage salarial, définie en mars 2017.

Soulignons qu’il faut par ailleurs justifier d’un statut de cadre et proposer des prestations de service, hors professions de santé et autre professions réglementées.

Comment estimer son salaire en portage salarial ?

Pour estimer son salaire en portage salarial, il ne faudra pas seulement prendre en compte le Taux journaliser moyen (TJM) que vous allez multiplier par le nombre de jours facturés sur le mois. Vous devez également considérer différents coûts comme les frais de gestion, vos charges, vos frais professionnels, etc. ; d’où l’importance d’utiliser un simulateur de revenu en portage salarial pour un calcul précis.

Quel salaire pour quel TJM ?

Le Taux Journalier Moyen (TJM) n’est qu’un aspect du salaire. Pour faire simple, il s’agit du montant que vous allez facturer à vos clients pour une journée de travail ; ce qui n’est pas toujours facile à estimer.

Pour le fixer, vous pouvez estimer le TJM en fonction du salaire net que vous visez ou encore observer les tarifs pratiques par d’autres professionnels de votre domaine.

Une fois que vous avez fixé le TJM pour votre mission, vous pouvez simuler votre salaire net en portage salarial. Le calcul est en fait assez simple : multipliez votre TJM par le nombre de jours que vous travaillez dans le mois. Cependant, vous ne devez pas oublier d’anticiper par exemple vos congés, les jours que vous allez dédier à la formation ou les jours que vous allez prendre pour démarcher des clients…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like