K-ETA pour la Corée du Sud : l’autorisation électronique de voyage en Corée du Sud

K-ETA pour la Corée du Sud
K-ETA pour la Corée du Sud

Comme c’est le cas de nombreux autres pays, la Corée du Sud permet aux ressortissants français et de l’Union européenne de se rendre dans le pays sans visa. Mais depuis septembre 2021, ces ressortissants sont soumis à l’obligation d’une autorisation électronique de voyage. Ainsi, pour un court séjour de moins de 3 mois, vous devez effectuer les démarches d’obtention d’une K-ETA pour la Corée du Sud. Explications dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que l’autorisation K-ETA pour la Corée du Sud ?

En septembre 2021, la Corée du Sud a mis en place une nouvelle procédure pour tous les voyageurs exemptés de visa. Cette procédure permet d’obtenir une autorisation K-ETA dans le cadre d’un séjour touristique ou pour motif d’affaires non rémunérées.

La K-ETA, qui signifie Korea Electronic Travel Authorization, se base sur le même principe que les e-visas. Elle vient ainsi rejoindre l’ESTA pour se rendre sur le sol américain, l’AVE canadienne ou encore la NZeTa néo-zélandaise. À ce propos, elle est assez simple à obtenir et moins coûteuse qu’un visa classique sur le passeport, pour les voyages correspondant à certaines conditions.

La procédure d’obtention pour l’autorisation électronique de voyage K-ETA concerne les ressortissants de 112 pays, dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada. En résumé, il s’agit de toutes les nationalités qui étaient auparavant exemptées d’obligation de visa pour un court séjour touristique.

La K-ETA est valable pour 2 ans, ou jusqu’à expiration du passeport du voyageur, et offre la possibilité d’effectuer plusieurs séjours en Corée du Sud. Si vous devez vous rendre plusieurs fois dans le pays au cours de ces 2 années de validité, vous n’aurez donc plus à effectuer une nouvelle demande chaque fois.

Comment faire la demande d’une autorisation K-ETA ?

La demande pour l’obtention d’une autorisation de voyage électronique K-ETA pour la Corée du Sud se fait exclusivement en ligne, sur le site du ministère sud-coréen de la Justice. Vous devez pour cela :

  • préparer un certain nombre de documents
  • remplir le formulaire de demande
  • payer les frais pour valider votre demande.

Une fois la demande traitée, et tout en ordre, vous recevrez votre autorisation de voyage par e-mail ou sur le site www.k-eta.go.kr. Par ailleurs, une fois la K-ETA obtenue, vous n’aurez plus besoin de remplir le formulaire d’arrivée qu’il faut obligatoirement remplir en arrivant en Corée du Sud.

Pour remplir le formulaire, vous aurez à renseigner les informations relatives :

  • aux données de votre passeport en cours de validité (nationalité, nom, prénom, sexe, date de naissance et lieu de naissance, numéro, date de délivrance et date d’expiration du passeport)
  • à vos coordonnées personnelles (adresse de domicile, adresse e-mail, numéro de téléphone)
  • à votre métier
  • au voyage que vous souhaitez effectuer (nom et adresse du premier hôtel, motif de votre séjour…).

Après avoir rempli le formulaire, vous aurez à envoyer le scan de votre passeport et celui d’une photo d’identité récente. Il ne reste alors plus qu’à régler les frais de dossier et patienter. Vous avez la possibilité de suivre l’évolution de votre demande directement sur le site officiel. Votre autorisation de voyage électronique K-ETA vous sera envoyée par voie électronique (par e-mail à imprimer).

Généralement, l’ensemble de la procédure prend entre 1 et 3 jours, s’il manque des pièces justificatives ou des données à compléter à la demande. Les autorités recommandent de faire votre demande de K-ETA pour la Corée du Sud au moins 72 heures avant votre départ.

Quel est le coût d’une autorisation K-ETA pour la Corée du Sud ?

En règle générale, une demande d’autorisation électronique de voyage coûte entre 7 et 47 euros, selon le pays et la période de l’année. Dans le cadre de la demande d’une K-ETA pour la Corée du Sud, les autorités sud-coréennes ont fixé un montant de 10,300 won par demande, soit 8 euros.

Faites appel à une entreprise spécialisée pour l’obtention de votre K-ETA

Maintenant que vous savez ce qu’est le K-ETA et comment se déroulent les démarches pour l’obtenir, vous allez pouvoir passer à l’action pour avoir le droit de vous rendre en Corée prochainement. Seulement, vous manquez de temps pour accomplir les formalités nécessaires, et vous avez peur d’oublier certains documents ? Bonne nouvelle : il est possible de faire une demande d’obtention en ligne de votre K-ETA auprès d’Action Visas, entreprise spécialisée dans l’obtention de visa et d’autorisations spéciales selon le pays visité.

Grâce à ce site Internet, vous pourrez remplir en quelques clics les informations nécessaires à la création de votre demande de K-ETA, transmettre vos justificatifs, et Action Visas se chargera du reste, pour moins de 40 €. Le site peut également se charger d’effectuer pour vous la demande de visa, que ce soit pour la Corée, ou pour d’autres pays asiatiques. Si vous avez besoin d’une assurance pour vos voyages, Action Visas propose également une couverture pour que vous puissiez profiter de votre séjour en toute sérénité, ainsi que des conseils pratiques sur la destination où vous comptez vous rendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like